Episode 5 – Le prompt, la brute et le tuant

Kassik négocie à ses conditions les informations qu’elle délivre. Brossant le tableau de la pègre aodissienne, elle indique que les aventuriers sont en fait poursuivi par une seule et même faction : les « tatoués ». Ces derniers, disposant de fonds apparemment illimités, ont aussi bien loués les services d’Azshor que des Petrenkov pour monter l’attaque de la taverne comme leur tentative d’assassinat. Les Tatoués n’ont semble-t-il rien à voir avec l’incendie des Grasendor, organisé également par Azshor mais commandité par une autre organisation secrète, encore plus mystérieuse selon ses dires. Les nouvelles criées évoquant le prisme des nouvelles officielles ne font que confirmer la teneur des informations que nos héros possèdent déjà. Considérant que la Charité n’est plus un endroit assez sûr, les aventuriers griment l’apparence de Kélia et Jark et explorent, en groupe, le port de marchandise et de commerce au nord-ouest. Tentant de se rapprocher sans succès du navire d’un éminent membre de la flotte issalienne, Jark se fait bousculer par un individu balaise de sa connaissance qui, lui, ne le reconnaît pas. Le prenant en filature, il apprend l’endroit où le costaud se rend. Tentant de ne pas se disperser, le groupe se rend au domicile d’un prêteur sur gage assassiné il y a 2 nuits, un homme que Jark connaissait. Ils n’apprennent rien hormis qu’il a été torturé et assassiné par un professionnel. Les aventuriers se décident à contacter les forces de l’ordre en la personne de l’Archonte Aesius Alcarus. Ce dernier les rencontre au bureau du prêteur assassiné mais refuse d’échanger officieusement des informations en sa possession. Aussière, Druth et Adung acceptent de le suivre pour échanger dans un cadre officiel tandis que Kélia et Jark se rendent au point de rendez-vous du « balaise ». Les premiers apprennent l’objectif des Tatoués avant d’être interrompu par l’arrivée inopinée d’un personnage imposant. Les seconds voient Hartullion le balaise rendre compte à son patron de l’échec de ses recherches, après quoi ils assistent au spectacle du cirque et observent avec effroi le clou du spectacle, la « Bête », échapper à sa cage et se précipiter vers eux.

Qui est l’importun à la caserne de la Garde de la Cité ? Que veut cette bête de cirque à nos héros ?

Des réponses le 22 juin à 20h !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.