Episode 04 – Culmination de la frustration de Rika

La caravane s’installe simplement pour le bivouac en bordure de route, dans le sous-bois alors que la nuit est déjà en train de tomber. Saty se fait punir et houspiller toute la soirée par Jayetis. Même après que Tijayes soit venue apporter de quoi manger, la soirée de Saty se termine dans le plus profond désarroi. Epuisée, elle finit par s’endormir. De leur côté, les Marcelar sont contraints d’effectuer les corvées de chevaux avant de réintégrer la roulotte. Ils jouent aux cartes jusqu’à ce que Juan leur apporte à manger. Le reste de la famille se joint plus tard au père pour discuter de la probable destitution de la Sélénite. Rika se rebelle contre l’idée de se faire juger par la prochaine Sélénite sans le moindre éclaircissement sur la cause de leur “perte de conscience”. Juan entend les arguments mais insiste sur le fait qu’il n’y a absolument rien d’anormal dans la façon de procéder. De colère il finit par intimer l’ordre à Rika de ne plus aborder le sujet. Ils apprennent aussi que la Caravane attend de retrouver Jeti Jayesh, Joltare Gobind et Niglo Farmi, se situant près de Silianis d’après Dario, pour décider de la suite des évènements. Au matin, Saty peut discuter avec Tijayes qui, compréhensive, se charge de lui expliquer pourquoi les choses ne sont pas comme avant et ce qu’il va se passer dans les prochains jours. Comme si de rien n’était, la Caravane Marcelar reprend sa route, mais l’ambiance n’est pas au beau fixe, entre les spectacles d’Ordan qui sont boudés par certains, la reprise des hostilités sur le plan verbal entre Rika et ses harceleurs habituels et un fort sentiment d’injustice, il n’y a guère que l’amour inconditionnel des chevaux envers Tchavo et la patience de Dario qui satisfasse le groupe d’amis. Cinq jours plus tard, la Caravane récupère Jeti et ses compagnons quelques heures avant d’arriver à Silianis. Les retrouvailles sont pleine d’émotion mais les nouvelles renfrognent rapidement la mine de Jeti. La Caravane prévoit de traverser Silianis dans la même journée et de s’en éloigner de l’autre côté du Viveride. Rika profite de l’arrêt de la Caravane aux portes de la cité des gadjé pour s’en évader discrètement et chercher un établissement de mages en ville. Alors qu’il chemine dans les rues de l’immense Silianis pleine de monde, son environnement semble changer soudainement tandis que les larmes lui viennent aux yeux.

Que vient-il d’arriver à Rika ? Comment la Caravane va-t-elle évoluer face à la situation créée ? La Caravane arrivera-t-elle à temps à la Torrisga avec toutes ces péripéties ?

Des réponses le 20 janvier à 20h30 !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.