Episode 18 – Malaise à l’heure moins H

Saty raconte à demi-mot la peur et la souffrance que représentent le personnage décrit qui hante ses rêves et ses cauchemars depuis son enfances. Cette vague d’émotion achève Saty pour la soirée. Rentrant alors, Jayetis accueille sa sœur dans ses bras et va la border. Par la suite et sur l’insistance de Jayetis à tenter de mettre un terme aux terreurs de sa cadette, Ordan décide que le groupe quittera Silianis pour partir en chasse de la Caravane Fantôme, comme le suggère les agissements de l’entité jouant avec leur mémoire. Au milieu de la nuit, Saty hurle au sortir d’un cauchemar à nouveau habité par l’étrange meneur de la Caravane des Gatsbi. Au matin, le groupe déjeune et se rend à la Régie. Le groupe peut poser des questions à quelques personnes convoquées par la maîtresse de la Guilde des Art, Sélina Kyle. Cela leur apprend beaucoup de choses sur l’histoire de la Caravane Fantôme et ses possibles origines ainsi que sur l’existence légendaire des différents types de métamorphes. Jayetis les mène ensuite directement au bureau de l’Aodis qui les reçoit poliment, ainsi que Sept qui se manifeste de façon fort discourtoise. Siliane leur suggère indirectement de garder leurs insignes des Chevaliers du Destin mais de restituer les documents en leur possession. Avant de partir, Saty pose plusieurs questions en privé à Siliane. Celle-ci répond de façon plus ou moins précise et énigmatique. Elle donne une carte de la région à la jeune fille en lui indiquant de se rendre si elle le peut à la Croix de Givre, un lieu-dit sur la route de Vert-Site, pensant que cela pourrait leur être instructif. Le groupe quitte définitivement la Régie puis la villa en remerciant grandement Henriette pour sa prévenance et en lui confiant un courrier à faire remettre au Commandant Aspen. Puis, les Nomades quittent la ville par l’ouest et prennent la route du nord en direction de Vert-Site. Avant la tombée de la nuit, ils s’éloignent de la route principale pour dénicher la Croix du Givre, un site de pierres dressées d’une étrange couleur dont la vision provoque de gênants picotements sur le crâne de Tchavo.

Quelle réaction est-ce là ? Qu’est-ce que ce site antique peut leur apprendre à proprement parler ? Qui le groupe cherche-t-il à retrouver : l’entité ou les Gatsbi, ou bien les deux ?

Des réponses le jeudi 25 août à 20h !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.