La pré-Histoire

Uyadan ayant effacé les mémoires, les faits relatifs à ce qui précède cet événement sont du ressort des écrits. Or les écrits parlant d’un temps antérieur à l’avènement de l’Empire d’Asten sont fort peu nombreux et relativement contradictoires. Les conflits dudins ayant largement été oubliés par les vainqueurs et la culture elfine étant en grande partie orale, il n’existe plus personne pour se souvenir avec exactitude de ce qu’a pu être cette pré-Histoire.

Tout ce que l’on sait pour acquis est que les Elfins sont là et en paix avec eux-même depuis très longtemps, que les Dudins se sont livrés à des guerres intestines durant des siècles avant d’établir le stabilité qu’on leur connaît, que les Gnolls ont à peine accédé à un stade de civilisation suffisant pour rivaliser avec les primitifs Assanii et que les Humains les plus développés ont forgé des royaumes un peu partout sur le reste du continent en se livrant à des conflits territoriaux sanglants. Le pouvoir dynastique est né chez eux à cette époque et les plus solides ont alors fait perdurer leur politique sur plusieurs générations.

La plus puissante famille régnante à l’époque n’était même pas Asten mais Gatten dont la force résidait principalement dans le clergé d’Aod. Cette famille fut cependant balayée du pouvoir par un coup d’état qui mis la dynastie Asten sur le trône et lança cette dernière dans une politique d’expansion à nulle autre pareille. Après avoir absorbé ses voisins directs, le Royaume d’Asten devint la première puissance impériale d’Alméra devant laquelle l’Empire Darkil, s’étendant depuis l’autre bout du continent, se dressa. L’Empire d’Asten l’emporta et, avec sa victoire, parvint avec succès à unifier l’ensemble de ses terres sous une même politique.

Les livres se souviennent surtout des visées bienveillantes d’Asten plus que de son goût immodéré du pouvoir et de la richesse, il est cependant évident que les guerres menées pour atteindre ce but n’ont pas été sans dommages considérables sur les peuples d’Alméra. Par respect pour la puissance supposée supérieure des races aînées, les Astenites ne s’attaquèrent qu’aux peuplades humaines, l’histoire oubliant de mentionner l’exceptionnelle résistance et la perpétuation des cultures conquises mais non dissoutes par l’Empire.

A partir du moment où l’Empire Darkil se soumit aux astenites, fédérant ainsi plus de 90% des peuples humains sous une même bannière, l’Histoire de l’Empire d’Asten pu vraiment commencer.

Partagez