Les Biomagiques

Sommaire de la page

Dans une définition large du biologique, toute forme de vie est née de la magie et toute forme de vie est d’essence surnaturelle. Cela étant, les érudits de l’Omnivers et plus particulièrement ceux d’Alméra ont souhaité distinguer ce qui leur apparaît comme le résultat d’une évolution naturelle, même si la base est d’essence magique, de ces créatures qui ont conservé de profondes racines magiques dans leur être et leur vécu de tous les jours, attendu que, sans magie, elles ne pourraient plus exister, contrairement aux êtres qualifiés de biologiques. D’où cette appellation de Biomagique. Les Elfins pourraient trouver à y redire de se voir ainsi classé Biomagique, se considérant eux-mêmes comme un produit évolué parfaitement adapté à leur environnement et donc, de ce fait, parfaitement naturel.

Même si elle est discutable, cette classification à le mérite d’être assez claire et désigne sans ambiguïté toute créature née naturellement sur Alméra dont la magie est une part intrinsèque et indispensable de leur être. Et comme l’on évoque ici la créature en tant que forme de vie, l’on exclut donc ce qui n’est pas vivant, donc les morts-vivants et les Morts.

L’on classe donc comme Biomagiques, les créatures suivantes :

  • Humanoïde : cette catégorie regroupe l’ensemble des races humanoïdes d’origine magique dans laquelle on place notamment les Elfins, mais aussi d’autres spécimens comme les Kisjas.
    • Elfin : êtres éternels ayant développé une société hautement civilisée dans l’est d’Alméra.
    • Karst : êtres à l’apparence de pierre aujourd’hui disparus.
    • Kisja : probable lien de parenté lointain avec les Dudins, aujourd’hui disparus.
  • Esprit : les Esprits sont innombrables et forment une unique forme de vie. Même si certains Morts disposent des mêmes caractéristiques que les Esprits, on les distingue très clairement par leur origine.
  • Incarnat : les Incarnats forment une catégorie de créatures nées de l’incarnation d’esprit dans le monde matériel. Ces incarnations, aujourd’hui définitive, ont engendré des races de créatures à part entière.
    • Chose : agglomérat de matière naturelle vivant, pensant et capable de se mouvoir.
    • Élémental : forme vaguement humanoïde d’un élément vivant.
    • Nymphe : sorte d’élémentaire très évolué incarné dans la nature.
    • Sylvain : arbre animé et pensant, capable de se mouvoir.
  • Métamorphe : désigne une classe de créatures capable de changer d’apparence.
    • Changelin : esprit animalier développé capable de prendre une apparence humanoïde.
    • Korid : légendaire métamorphe vorace se multipliant au contact de toute forme de vie.
    • Lycanthrope : humanoïde atteint d’une maladie transmissible qui lui confère le pouvoir et le pousse à se transformer en animal.
    • Mimetis : créature à l’intellect limité capable de prendre l’apparence de ce qu’il touche.
  • Construction : cette catégorie comporte un grand nombre de créature dite « animée ». A ce titre, les morts-vivants pourraient rentrer dans cette définition, mais l’on s’attache ici à désigner les créatures artificielle dont le matériaux de base n’est pas vivant ni animé d’énergie nécromantique.
    • Gardien : assemblage construit pour le combat et animé par la magie pour exécuter des tâches de surveillance et de protection.
    • Golem : assemblage de terre et de pierre animé par la magie et doté d’une intelligence limitée.
    • Homoncule : créature assemblée avec méticulosité et rendue vivante et très intelligente par magie.
%d blogueurs aiment cette page :