Otarenis

La ville de l’Aodis Otaren, fondateur de l’Académie de magie d’Oraten, est un modèle de perfection architectural qui n’a presque rien à envier à la capitale Aodissia. Ville centrale du Royaume d’Aodissia, Otarenis est très largement fréquentée par de nombreux voyageurs. Otarenis est bâtie autour de l’Académie, un immense complexe composé de plus d’une centaine de bâtiments chacun relativement espacés les uns des autres au sein d’un immense parc, une zone que l’on appelle le Campus Académique. L’Académie elle-même ne comporte qu’une population limitée d’environs 4000 personnes, alors que la ville construite autour, un cadre de vie bien plus dense, abrite près de 101000 habitants. Les habitants d’Otarenis distinguent le Campus Académique de la Couronne, la zone périphérique circulaire qui le cerne.

De jour comme de nuit, le Campus Académique, traversé de multiples artères, est presque continuellement sillonné par toute sorte de personne, qu’il s’agisse d’un résident se rendant d’un bout à l’autre de la ville que de voyageurs simplement désireux de la traverser.

La périphérie de la Couronne comporte un nombre important d’infrastructure destinée aux voyageurs et leur permettant de faire halte quelques heures ou quelques jours selon les besoins. Deux légions des Chevaliers du Destin sont logées dans la ville, réparties en 4 garnisons chacune située à un point cardinal. La cité ne comporte aucune fortification, toutefois seule une demi-douzaine de voies pavées permet d’y entrer ou d’en sortir, les autres voies sont plus champestres une fois passées les constructions limitrophes. Contrairement à la Couronne et ses limites extérieures, la limite entre la ville et le Campus est clairement marqué par un mur d’enceinte épais qui, quand à lui, fait office de fortification. Il y a 8 portes géantes en tout et pour tout. Cela fait des dizaines d’années qu’elles n’ont plus été fermée. Il y a une certaine distance entre cette muraille et les constructions de la couronne à l’extérieur, de quoi former une avenue circulaire qui fait le tour du Campus. Le Campus Académique est un cercle parfait, et l’agencement des bâtisses n’est pas le fruit du hasard, seulement il est difficile de s’en rendre compte depuis le sol.

Organisation d’Otarenis

L’Académie d’Otaren, dont le Campus Académique d’Otarenis est le siège, est une administration importante du royaume. Elle ne fait cependant autorité que dans le domaine de la magie des arcanes dont elle entend régenter tous les aspects. Ce sont des abus liés à l’utilisation de cette magie qui ont conduit à la chute de l’Empire d’Asten (et d’aucuns accusent aussi cette magie d’être responsable d’Uyadan et de l’avènement de l’Empire des Morts malgré le contrôle exercé par les Aodis sur la destinée des humains). C’est la raison pour laquelle les Aodis ont pris en charge l’administration de tous les enseignements de magie des Arcanes et contraint tout ceux qui possédaient ce don à être identifiés et reconnu comme pratiquant de cette Magie de façon officielle.

Si le Campus Académique d’Otarenis forme pas moins de 2500 mages en continu, il abrite aussi le coeur névralgique de l’organisation composée d’un grand nombre d’administrateurs et d’assistants en charge de la gestion de la population des mages, depuis leur repérage jusqu’à leur formation.

Comme toutes les villes du Royaume, Otarenis est dirigé par un conseil. Otaren en est le gouverneur, mais il n’est pas toujours présent pour les décisions d’usage qu’il confie au conseil dans son ensemble ou au conseil restreint.

Le conseil restreint est composé de la classique trinité, mage/prêtre/chevalier, à savoir, l’Ordonnateur Gabriel Singus qui est également l’administrateur du Campus Académique, le Grand Prêtre Palermo Sigord et le Chevalier du Destin Natasha Amanesko commandant des légions d’Otaren (une des rares femmes chevalier de haut-rang).

Le conseil dans son ensemble comporte 8 autres membres :

  • Sam Patoular, maître de la guilde des marchands
  • Malaster Dreko, maître d’art
  • Sanders Advesk, administrateur
  • Petra Kalovenko, maîtresse de la guilde des fermiers
  • Hans Petrenkov, maître des transports terrestres
  • Kardoz Trimégiste, maître-architecte
  • Ikare Vekanis, maître de la navigation fluviale
  • Ladona Valenski, cultes animistes

Implantation

La ville déborde sur la confluence du fleuve au creux de laquelle elle est bâtie. La zone portuaire est particulièrement vaste et divisée en 2 pôles. Pour éviter l’encombrement fluvial, une part importante du traffic de marchandise s’opère par voie de terre entre les deux zones portuaires. La zone sud-ouest est principalement dédiée aux militaires et à la logistique des Chevaliers du Destin, étant donnée la connexion directe avec Lurienis plus en amont. La zone nord est principalement utilisée par le commerce et les transport des particuliers, c’est l’affluent de Moliadis, un haut lieux de culture festive dudine, une villégiature que les plus riches s’offrent régulièrement.

Les abords des zones portuaire, dans le triangle de la confluence, s’élèvent de façon relativement abrupte vers le plateau qui sert de base au Campus Académique. Compte tenu de l’importante navigation fluviale, les ponts ont été bâti très haut. Il y en a deux qui sont plus remarquables que les autres par leur conception, puisqu’il s’agit du Pont Lurien, un pont suspendu qui suit le prolongement de la route qui traverse le Campus, et qui la poursuit à la même hauteur jusqu’au delà au sud, et le Pont Otaren au nord qui enjambe l’affluent de Moliadis et qui prolonge le même axe. Ces deux ponts descendent doucement jusqu’au niveau du sol jusqu’aux sorties de la ville nord et sud. Pour ceux qui voyagent sur cette route, c’est une traversée des plus simples qui passent à travers le campus sans emprunter la moindre rue.

%d blogueurs aiment cette page :