Univers

Sommaire de la page

Alméra, les terres où prennent place les événements des Manuscrits de la Mémoire Morte, est un monde. L’univers de jeu est bien plus étendu que ce monde. Il n’est toutefois pas prévu de développer l’intégralité de cet univers dans ces pages. A tout le moins, sera évoqué la notion d’Omnivers qui est représentative de cet univers. Du reste, il ne s’agit pas que d’un univers de jeu, mais aussi un univers de roman, d’autres mondes d’icelui constituant le décor de récits épiques se produisant ailleurs.

Pourquoi avoir ainsi créé un univers ? Pourquoi pas seulement le monde d’Alméra ?

Ces questions, légitimes au demeurant, n’en sont pas moins restrictives et portent en elles l’idée d’un reproche. Un univers qui n’a d’intérêt que celui d’exister n’est évidemment pas digne d’attention. Ce qu’il faut toutefois comprendre est qu’une grande part du sens donné à l’existence d’Alméra repose précisément sur cet univers, sur ce qu’il est, sur ce qu’il a vécu, sur la façon dont il est structuré. Le pourquoi de cet univers répond à certaines questions essentielles. Par ailleurs, si Alméra est déjà suffisamment vaste et riche pour offrir des milliers d’heures de jeu, ce n’est pas le seul monde qui ait quelques attraits. D’autres événements, d’autres histoires se déroulent ailleurs et certaines ont des conséquences sur Alméra, tout comme ce qui se passe sur Alméra peut entraîner des conséquences dans d’autres mondes.

Du reste, Alméra est très loin d’être la première pierre de l’ouvrage. L’Omnivers et ses concepts existaient avant que de se focaliser sur cette portion du multivers. Lorsque les Manuscrits de la Mémoire Morte est né, l’accent a été mis sur Alméra pour des raisons particulières et cohérentes, dans le but de proposer une vision unique de cet univers et à la fois représentative de l’Omnivers.

La terminologie propre à cet univers revêt une certaine importance pour comprendre de quoi nous parlons. Dans ce qui suit, seront mentionnés les termes suivants :

  • Omnivers : désigne l’univers en tant que tel. Cette terminologie est connue de certains personnage de l’univers lui-même, mais la plupart ignore cette mention.
  • Réalités et Néant : ces deux notions regroupent, d’une part, les différents mondes évoqués jusque là et, d’autres parts, une composante de l’Omnivers qui les sépare et les isole les uns des autres.
  • Substrats et Quintessence : ces concepts décrivent des courants d’énergie et de pensée, des philosophies, qui gouvernent l’ensemble de l’Omnivers et définissent une grande part de sa structure.
  • Magie : dans l’Omnivers et sur Alméra en particulier, la compréhension de l’univers passe par celle de la magie, largement impliquée dans le fonctionnement de l’univers, et largement implantée en tant qu’usage dans de nombreuses civilisations.
%d blogueurs aiment cette page :